"Je ne sais si cette croyance subsiste encore bien vivace, dans la vallée d'AURE , l'une des plus pittoresques de la région pyrénéenne mais on y collectionne les tisons, que l'on multiplie du reste en bourrant de copeaux les fentes pratiquées d'avance dans le grand sapin qui sera l'édifice à brûler, et l'on agrément le feu de joie de couleuvres vivantes, que l'on enferme dans les fentes de l'arbre et qui, paraît-il, sont encore, une fois grillées, les meilleurs talismans.
   Mais on ne dédaigne point pour cela les tisons des petits sapins hérissés de copeaux, que les gamins du pays tiennent à la main comme des torches après les avoir allumés au grand sapin.
   La scène pittoresque représentée par la gravure a été prise au village de Tramezaygues, situé au pied du pic du même nom".
Retour